DHR/DH

Alertes en série et réveils en sursaut !

Alertes en série et réveils en sursaut !

ABONNES/DHR – Il y a deux ans, lorsqu’on lançait les premières banderilles pour alerter le grand public de la chute libre des clubs de Poitiers et Châtellerault, tout le monde ne nous croyait pas. Aujourd’hui, la réalité est cruelle… Espérons que nous ne soyons pas aussi visionnaires pour les 4 clubs tous chutés tour à tour de DH à DHR !

Le point sur les deux poules enseigne quelques éléments mais que la fin de saison est loin, loin, loin… On a tenté de lire entre les matchs en retard et le classement actuel sans signification réelle, il faut bien se le dire. Où en sont Montmorillon, Buxerolles, Ligugé et le SOC 2 ? Nouaillé, ça flambe au positif, on en a parlé en début de semaine en particulier et les Portugais de Châtellerault se sont installés dans leur division… Tout n’est pas noir mais pas rose non plus pour ce regroupement du 86 en DHR.

Si un club des Deux-Sèvres ne « pète » pas la forme en ce moment, c’est bien Chauray… et Thouars aussi ! Les deux références du foot régional jouent avec le feu en CFA2 et leurs réserves ne sont pas époustouflantes cette saison. Thouars 2 a connu une désillusion en Coupe du Centre-Ouest contre St-Georges… et vient de perdre chez lui face à Buxerolles (1-2). Avant de jouer déjà gros à Châtellerault. L’équipe de Yassine Tahoune a payé cher la perte de 4 points sur tapis vert contre St-Sauveur, en raison d’une suspension purgée avec l’ancien club du joueur muté cet hiver mais non doublement purgée avec son nouveau club… Un truc comme ça, on n’a pas tout saisi dans l’affaire. Ces règlements ne changeront donc jamais ? Après Ligugé 2, c’est le SOC qui subit.

En postion fragilisée, la réserve châtelleraudaise ne mérite pas d’être aussi bas. Le travail de fonds de l’éducateur du SOC a déjà payé après son arrivée. Seulement 4 revers en 12 matchs mais une attaque trop timide encore pour s’assurer un maintien confortable. Les jeunes troupes devront éviter les trois dernières places pour ne pas prendre de risque, en concurrence avec une majorité de clubs du 79 comme Echiré, Parthenay, St-Sauveur, Thouars, Cerizay… Un championnat des Deux-Sèvres ! Avec encore 4 matchs d’écart de joués entre Parthenay et Cerizay, impossible de savoir où on en est. La pire des choses pour un entraîneur, un véritable cauchemar. La Ligue du Centre-Ouest ne mesure pas la portée de ce qu’elle entreprend de saison en saison…

Pour rester d’abord dans la poule A de DHR. le Buxerolles de Manu Balmer a remis les pendules à l’heure ! C’est la première satisfaction à confirmer, en raison du départ poussif. Logique avec un chantier à renconstruire. L’ESB reste sur trois victoires et un nul qui l’ont ramené au coeur du peloton. Mais la route est encore longue. Buxerolles ne devra pas faillir pour rester à son rang. Là, la dynamique est positive. C’est un peu la même situation pour Montmorillon. Après les 3 défaites de début de saison, l’UESM a décollé contre Ligugé. Puis rebelote bien comme il faut le week-end dernier contre les mêmes Ligugéens (5-0) ! Alberto Abreu a relancé la machine avec Jérôme Billac. Auteur d’un 3/3 en 2014, le groupe des Macarons reste sur un 9-0. Encore un petit effort et ça passera pour se satisfaire du principal en compagnie des Portugais de Châtellerault. Rien à signaler pour le groupe de Luis Da Silva serein dès le départ cette année…

Enfin, on arrive à Ligugé toujours en poule B. L’interrogation surprise de la saison. La descente de DH inéluctable depuis quelques saisons n’a pas été entièrement digérée. Jamais facile d’enrayer une chute. Avec tant d’équipes séniors à gérer, la tâche se complique parfois. La formation de Nicolas Deveautour n’avait gagné qu’une fois en 3 mois pour commencer. Les succès aux Portugais et à Meymac avaient redonné le sourire. Et la foi ! Aujourd’hui, la tendance est à la morosité après le cinglant couac à la maison. Neuvième mais avec un à trois matchs de plus que les autres, la situation est dangereuse. Très périlleuse même. Il n’y a pas encore le feu dans la barque ligugéenne mais attention à l’étincelle de trop… La solidarité sera essentielle pour éviter le pire.

NB : Le nombre de relégations par poule dépendra du nombre de clubs de notre Ligue à descendre de CFA2. Deux chutes du rang fédéral égalent quatre relégations. Soit deux par poule. Toute chute supplémentaire de CFA2 fera descendre un autre club en PH. En cas de nombre impair, c’est un calcul restreint entre les deux poules qui dictera sa loi…

Click to add a comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

DHR/DH

Articles récents de la meme catégorie DHR/DH

d l grh

Encore la carte chauvinoise !

admin11 avril 2014
dh- bourges 2013

Brice Deniau : « On arbitrera quoiqu’il arrive… »

admin1 avril 2014
P1080767

A qui le tour ?

admin28 mars 2014
liguge

Ligugé à la relance

admin20 mars 2014
soc nantes

Mercredi imposé

admin19 mars 2014
reportage-Foot_intro (1)

Jaunay-Clan intouchable

admin15 mars 2014
victoire esn

L’agenda épineux de Nouaillé

admin12 mars 2014
IMG_2656

Chauvigny devra jongler

admin27 février 2014
photo (24)

La cohésion buxerolloise

admin25 février 2014
)", ""); ?>